" />
Bandeau
Collège Les Quatre Vents
Slogan du site

Le collège les quatre vents à l’Arbresle (Rhône), à 30 km de Lyon. Le site est destiné aux élèves, parents d’élèves, aux enseignants et aux différents personnels du collège.

logo article ou rubrique
Une journée a la cour d’assises : 8 ans pour un braquage
Article mis en ligne le 28 mai 2009
dernière modification le 29 août 2012

par collégien
logo imprimer

Les 4°2 du collège des 4 vents sont partis le 19 janvier 2009 à la cour d’assises de Lyon. Ils ont assisté au procès pour un braquage d’une horticultrice. Ce vol à main armée s’est produit le jour de la fête des mères en 2006 vers 18h00.

Le jeune braqueur âgé seulement de 25 ans a été élevé dans une famille de 5 enfants. Ses parents s’occupaient très bien de lui. Le plus grand des frères étant chimiste, le second est encore en prison pour braquage, le troisième Hakim, la 4° une jeune femme psychologue et le dernier âgé de 19 ans en étude. Le jeune braqueur avait eu une scolarité normale jusqu’en 4°ème. Arrivé en 3ème, il n’avait plus aucune volonté de travailler ; en seconde il a été expulsé de son lycée professionnel pour mauvaise conduite (violence entre élèves). Après tout cela il décide de faire un BEP de structure métallique. Arrêté pour vol de scooter ainsi que pour 3 autres vols avec violence il décide de chercher du travail, mais sans aucune réussite il a travaillé un mois en tout. Le jour avant le hold-up il a été arrêté avec une moto qui ne lui appartenait pas, sans permis et sans assurance. Il a été mis en garde à vue 24h, le lendemain il décida de faire le braquage avec la moto d’un homme qui la vendait pas très cher (2000 euros.)


Les collégiens des 4 vents sont arrivés en train à Lyon et partent pour la cour d’assises. Arrivés au tribunal ils rentrent dans la salle d’audience. Le juge appelle les 12 jurés et déclare l’audience ouverte . Les avocats rentrent dans la salle se présentent puis le présumé coupable rentre à son tour. Le juge raconte son enfance et donne les faits. Puis il fait rentrer la sœur d’Hakim qui raconte à son tour son enfance et celle de son frère. Elle ne comprend pas son geste car il a été bien éduqué.

C’est au tour de l’horticultrice de témoigner. Voici son témoignage :
<< Dans mon magasin , il y avait mon fils qui se tenait prés de la caisse, une cliente, une vendeuse et moi . J’entendis une moto sur le parking puis un jeune homme descendit de sa moto et entra dans le magasin. Il se dirige vers moi et me demanda d’ouvrir la caisse en me présentant son arme. Je me suis vite exécuté de lui donner l’argent mais d’après lui je n’allais pas assez vite donc il me bouscula violemment. J’ai vérifié que mon fils allait bien ensuite le braqueur partit en vitesse . Depuis ce jour , à chaque fois qu’une moto se gare sur mon parking je suis terrifiée et mon fils aussi . >>

Après ce témoignage , les élèves sont allés manger dans le parc voisin.

De retour à la salle d’audience, c’est au tour de la cliente de témoigner :
<< J’ai déjà assistée à trois braquages. Je vis la scène du rayon d’à côté. Il s’est passé la même chose comme l’a bien dit la victime mais je tiens à préciser que le jeune homme l’a vraiment poussée avec violence . >>

Le jeune braqueur s’excuse auprès des victimes. L’avocate de la défense prend la parole et proclame que son client était désespéré de ne pas avoir trouvé de travail et qu’il a fait ce geste sans penser aux conséquences .

Lorsque l’avocat de la partie civile parlait, nous sommes partis. Le lendemain en cours d’éducation civique , notre professeur nous a appris le verdict des juges. Ils ont décidé que le braqueur était coupable et qu’il a pris 8 ans de prison ferme.

Chloé, Roxane et Léa , élèves de la classe de 4°2

Dessins d’Emie, de Clément et de Yannis


Forum
Répondre à cet article
"Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire " Albert Einstein (1879-1955)
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2006-2018 © Collège Les Quatre Vents - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.27